Faire traduire son site internet en espagnol

Faire traduire son site internet en espagnol

Faire traduire son site internet en espagnol, c’est ouvrir son business à des marchés en pleine expansion, notamment dans le secteur du e-commerce. Réussissez votre traduction en espagnol grâce aux spécialistes Milega.

L’espagnol compte près de 500 millions de locuteurs dans le monde. Un chiffre qui en fait la deuxième langue la plus parlée à travers le globe, derrière le chinois mandarin. En effet, en plus de l’Espagne, l’espagnol est la langue officielle dans plus de 20 pays dont de nombreux pays émergents.

L’Amérique latine, un marché en pleine croissance pour son site e-commerce

La principale raison pour laquelle il est important de prendre en compte le continent sud-américain lors de la traduction d’un site internet en espagnol, c’est le nombre de clients pouvant être atteints. En effet, l’Espagne compte 46 millions d’habitants. L’Amérique latine, (si l’on omet le Brésil, dont la langue officielle est le portugais), en compte 400 millions.

Au-delà du nombre, le PIB des pays d’Amérique latine, qui n’a cessé d’augmenter ces dix dernières années, est également un élément à prendre en compte. L’Argentine, l’Uruguay et le Chili ont connu une expansion économique considérable au cours de cette période ; ce sont les éléments forts du continent sud-américain.

D’autres pays comme la Colombie traversent également une période de forte croissance économique et doivent désormais être considérés comme une source réelle de clients potentiels.

Traduire son site en espagnol : prendre en considération les variantes de la langue

Les nombreux locuteurs hispanophones ne parlent pas tous de la même manière. En effet, l’espagnol est une langue aux nombreuses variantes. Dans un premier temps, il existe un contraste important entre l’Espagne et l’Amérique latine. Au niveau de la grammaire, de la conjugaison ou des usages.

Chaque pays a également ses spécificités, notamment en ce qui concerne les expressions ou encore certains termes. Par exemple, le mot « t-shirt » peut se traduire par :

  • camiseta en Espagne et en Colombie
  • remera en Argentine
  • playera au Mexique
  • polera au Chili
  • polo au Pérou
  • franela au Venezuela
  • etc.

Selon l’usage que vous en faites, cette variété peut donc avoir des conséquences très positives ou très négatives sur votre traduction et, indirectement, sur vos bénéfices.

Pour vous implanter sur un marché hispanophone, l’aide d’un traducteur natif sera indispensable pour réussir à capter votre nouvelle audience.

Traduction espagnole : faites appel à des spécialistes

Afin de rendre la traduction de votre site internet la plus efficace possible et d’obtenir ainsi un bon retour sur investissement, faites appel à des experts de la langue espagnole.

Pour obtenir une traduction adaptée, il est essentiel de faire appel à un traducteur hispanophone. Dans le cas d’une traduction ciblée, il sera nécessaire de faire appel à un traducteur natif du pays dans lequel vous souhaitez vendre. Celui-ci saura quels termes et quelles techniques utiliser afin de vous placer au plus près de vos nouveaux clients.

Cependant, si vous souhaitez atteindre un grand nombre de clients, vous devrez choisir un traducteur capable de réaliser la traduction la plus neutre possible et de produire un texte naturel pour un lecteur de langue maternelle espagnole quel que soit son pays d’origine.

Grâce à ses bureaux à Barcelone en Espagne et à Medellín en Colombie, Milega vous offre une vraie expertise locale en mettant à votre disposition le traducteur professionnel hispanophone dont vous avez besoin.

Contactez nous pour toutes vos traductions espagnoles