Les langues sur internet et dans le monde : un état des lieux des usages

Les langues sont vectrices de communication. Ces dernières sont essentielles dans toute société pour transmettre un message, quelle que soit son importance. Pour cette raison, elles sont au cœur du commerce et de la culture. Il est donc fondamental de comprendre la dynamique des langues sur internet et dans le monde.

Pour une entreprise par exemple, c’est un élément important pour toucher ses clients et obtenir une relation sans accroc. Car si les capacités des outils de traduction automatique sont impressionnantes, elles ne remplacent toutefois pas l’apprentissage et la traduction des langues. En effet, l’intelligence artificielle peut commettre des erreurs et ne retranscrit pas toutes les subtilités langagières. Ainsi, le risque est qu’elle amène des incompréhensions interculturelles, qui dans certains domaines comme le commerce ou la diplomatie peuvent être dévastatrices.

Quel est l’Intérêt d’étudier le nombre de locuteurs par langue ?

La mondialisation entraîne l’internationalisation du commerce, mais aussi d’internet. Ainsi, ce creuset que constitue le web est le lieu de rencontre d’un grand nombre de langues fort diverses.

D’une part, de plus en plus de pays se lancent dans le commerce international, d’autre part ils sont aussi plus nombreux à avoir accès au commerce via internet. Dans ce contexte, la prise en compte des langues pour l’e-commerce ou l’import-export est essentielle.

En effet, comprendre l’environnement linguistique mondial permet de déployer des stratégies adaptées à l’international et proposer une offre centrée client. La traduction de sites internet notamment est l’occasion de se rapprocher de la clientèle en lui proposant une offre personnalisée et de qualité.

Pour toutes ces raisons, il est intéressant d’étudier trois aspects principaux de la question linguistique :

  • Les langues les plus parlées dans le monde
  • Celles qui sont les plus utilisées sur internet
  • Enfin, celles qui sont les plus traduites

Cette vision globale de la question vous permettra de prendre les bonnes décisions stratégiques.

Langues sur internet et dans le monde : quelques données chiffrées

Pour commencer, prenons quelques instants pour expliquer l’existence de données qui peuvent sembler diverger. En effet, selon les méthodes de calcul utilisées, les classements des langues sur internet et dans le monde peuvent présenter certaines différences.

Cependant, on peut y reconnaître des constantes sur lesquelles s’appuyer lorsqu’on désire obtenir une vision globale de la question.

            Les langues les plus parlées dans le monde

Depuis, 1951, le livre Ethnologue, Languages of the World inventorie les langues du monde et offre des données statistiques. Le site ethnologue.com est sa version web. Pour cette étude des langues les plus parlées du monde, nous nous baserons sur ces données.

Ainsi, Ethnologue propose en 2020 le classement suivant des langues par nombre de locuteurs natifs en millions :

  • Le chinois mandarin (917,8 millions)
  • L’espagnol (460,1 millions)
  • L’anglais (379 millions)
  • L’Hindi-Urdu (341,2 millions)
  • L’arabe (280 millions)
  • Le bengali (228,3 millions)
  • Le portugais (220,7 millions)
  • Le russe (153,7 millions)
  • Le japonais (128,2 millions)
  • Le pendjabi (92,7 millions)

Ce classement se base sur la langue maternelle dite L1 uniquement. Il est aussi possible de calculer le nombre de locuteurs en prenant en compte la première langue L1 ainsi que la deuxième parlée notée L2.

Certaines différences observées dans les différentes études trouvent leurs sources dans la prise en compte de l’une ou l’autre de ces méthodes.

Dans le monde de la francophonie notamment, il peut exister plusieurs langues officielles. Ces pays présentent un bilinguisme ou un plurilinguisme qui peut rendre complexe l’état des lieux de la pratique de la langue.

Nous pouvons donc proposer un second classement pour les langues les plus parlées dans le monde en prenant en compte la deuxième langue (L2) utilisée par les populations. Ceci permet de donner un nombre total de locuteurs.

L’étude 2020 d’ethnologue indique le classement suivant :

  • L’anglais (1,268 milliard)
  • Le chinois mandarin (1,120 milliard)
  • L’hindi (637 millions)
  • L’espagnol (537 millions)
  • Le français (280 millions)
  • L’arabe (274 millions)
  • Le bengali (265 millions)
  • Le russe (258 millions)
  • Le portugais (252 millions)
  • L’indonésien (199 millions)

Ce second classement permet de montrer que l’anglais est la langue la plus courante au sein de la population mondiale. De plus, le français, qui est absent du premier classement, apparaît dans le second du fait de l’étendue de la francophonie sur le continent africain. De plus, cette langue prend de plus en plus d’importance dans le cadre de l’organisation internationale de la francophonie.

Quoi qu’il en soit, on peut observer des constantes significatives comme la présence des mêmes langues en haut de ces tops 10 : l’anglais, le chinois mandarin, l’espagnol et l’hindi.

            Les langues les plus parlées sur internet

Un autre élément à prendre en compte lorsqu’on étudie les données linguistiques est le nombre de locuteurs de telle ou telle langue sur internet. En effet, certaines langues importantes culturellement dans le monde sont toutefois minoritaires sur le web.

Une des raisons qui explique ce phénomène est la difficulté d’accès à internet pour les populations concernées et/ou le manque de traduction pour ce type de public. Ce dernier doit alors se résoudre à consulter les contenus internet dans une autre langue que la sienne.

Les 10 langues les plus présentes sur le web en pourcentage d’internautes qui les utilisent :

  • L’anglais (25,3% )
  • Le chinois mandarin (19,8%)
  • L’espagnol (8%)
  • L’arabe (4,8%)
  • Le portugais (4,1%)
  • L’indonésien (4,1%)
  • Le japonais (3%)
  • Le russe (2,8%)
  • Le français (2,8%)
  • L’allemand (2.2%)
  • Autres (23,1%)

Comme nous pouvons le voir, l’anglais et le chinois mandarin représentent à eux seuls près de 45,1% des usages. Assez naturellement, la première est la langue des affaires et la seconde celle du pays le plus peuplé au monde.

Néanmoins, pour les entreprises, les langues différentes ne doivent pas être négligées, car la localisation dans la langue du pays permet de tisser un lien de confiance avec ses clients. Que l’on parle de commerce ou de relations internationales, l’apprentissage de la langue d’autrui ou sa traduction est un avantage non négligeable.

            Les langues les plus traduites sur internet

Pour répondre aux besoins de divers internautes, un nombre croissant de publications et de sites internet est traduit dans leur langue natale.

En 2017, les 5 langues les plus traduites dans le monde étaient les suivantes :

  • L’anglais
  • L’espagnol
  • Le chinois
  • Le français
  • L’allemand

Ce classement diffère quelque peu du précédent. Ainsi, le français est à la 4e place. Cela n’est pas étonnant lorsque l’on sait que cette dernière est la langue officielle de l’Union européenne, des Nations Unies et la Cour de Justice internationale.

La langue allemande pour sa part, importante au niveau européen, est celle de nombreuses traductions dans des domaines aussi divers le droit, les affaires ou la technologie.

Si certaines langues sont absentes de ce classement des traductions, elles se révèlent certainement être des langues de choix pour une traduction de site internet ou d’ouvrage. Ceci, car elles sont idéales pour toucher une population qui parle dans une langue peu traduite. Il s’agit donc source d’opportunités commerciales et culturelles.

Aujourd’hui, la diversité des langues dans le monde conserve son importance et apprendre une langue étrangère se révèle être une source d’enrichissement personnel tout autant qu’un atout à ne pas négliger.

 

Photo by Hannah Wright on Unsplash

 

2020-03-27T09:06:54+01:0027 mars 2020|Non classé|