Bonnes pratiques en matière de formats de traduction

Un export avec une bonne segmentation permet d’identifier plus facilement les répétitions et les étiquettes de codes, ce qui fait baisser de façon significative le coût et le délai de la traduction. Nous vous expliquons comment préparer au mieux vos fichiers pour une traduction plus rapide et moins coûteuse.


Le meilleur format pour vos fichiers de traduction - Milega

Les meilleurs formats d’export pour vos traductions

Milega ne facture qu’une seule fois les contenus qui se répètent plusieurs fois dans vos documents, même sur différents projets.

Afin que ces contenus puissent être facilement identifiés par nos logiciels, certains formats sont plus efficaces que d’autres. Nos équipes de traducteurs vous détaillent ci-dessous les différents formats de traduction existants.

  • Les formats XML et XLIFF permettent de filtrer parfaitement les différents champs à traduire et les étiquettes. À un degré moindre, Excel est également un format valide pour le filtrage de traductions de gros volume.
  • Les formats HTML, Word et PO sont également largement compatibles avec nos logiciels de traduction professionnels.
  • En revanche, le format CSV a quant à lui une configuration qui ne convient pas à Trados (notre principal logiciel de traduction assistée par ordinateur), surtout lorsqu’il y a plusieurs colonnes (titres, description courte, description longue…). Dans la plupart de cas, ce format ne permet pas de reconnaître les répétitions, ce qui engendrera une traduction plus coûteuse.

La codification, les caractères spéciaux et les limitations de vos contenus professionnels à traduire

Pour obtenir la meilleure codification possible et éviter les caractères spéciaux, il est nécessaire de réaliser un export en format UTF-8. Le format ANSI corrompt presque systématiquement les caractères spéciaux (accents, variables, etc.).

Lorsque l’export est de qualité, l’un des avantages de Trados réside dans la possibilité de créer un filtre personnalisé pour bloquer les étiquettes et les variables pouvant être contenues dans les fichiers originaux.

Lorsqu’il est réalisé par un professionnel expert de Trados, le filtrage d’étiquettes et de variables présente deux principaux avantages :

  • Les traducteurs ne pourront pas modifier ou tronquer les textes et altérer l’affichage post-intégration puisqu’ils ne verront pas ces étiquettes ;
  • Les devis seront inférieurs car ces étiquettes seront exclues du décompte de mots.

80 % des agences de traductions ne filtrent pas les étiquettes
et les incluent dans le décompte final.

Grâce à son expertise technique, Milega vous offre un devis étroitement ajusté à vos besoins en traduction.

Contactez-nous

2018-10-23T11:12:24+00:0023 octobre 2018|Nos conseils|

Laisser un commentaire