Les différents types d’anglais : quelle option pour vos traductions ?

La langue anglaise est la langue officielle de plus de 60 pays et la langue native de plus de 360 millions de personnes. Mais ces locuteurs parlent-ils tous le même type d’anglais ? La réponse est non. Découvrez comment adapter votre stratégie de traduction en fonction des différents types d’anglais.


Les différents types d'anglais en traduction

Ne pas négliger les variantes

Lorsque l’on parle de la langue anglaise, on pense souvent à deux principales catégories régionales : l’anglais américain et l’anglais britannique. En effet, ces deux variantes sont les plus communément utilisées en traduction, selon si le marché ciblé se trouve sur le continent américain ou européen. Mais il existe bien sûr de nombreux autres types d’anglais, qu’il est fondamental de prendre en compte selon le pays dans lequel vous souhaitez vous implanter.

Par exemple, si vous visez le marché australien en particulier, il est indispensable d’opter pour un traducteur australien. En effet, une communication dans la bonne variante de langue augmentera considérablement vos taux de conversions dans le pays cible.

Pensez également à adapter vos traductions en anglais à des marchés tels que l’Inde ou le Moyen-Orient, en prenant en compte les spécificités de chaque variante.

Dans tous les cas, et quelle que soit la variante d’anglais que vous choisissez, l’essentiel est que votre traduction soit harmonisée. Pour cela, faites confiance à des traducteurs professionnels natifs du pays que vous ciblez.

L’utilisation d’un anglais « neutre » en traduction

Si votre objectif est d’atteindre non seulement un marché anglophone, mais aussi d’autres pays dans lesquels l’anglais est souvent utilisé en tant que langue véhiculaire, par exemple les pays scandinaves, vous pouvez opter pour une traduction en anglais « neutre » afin que votre traduction soit naturelle pour tous vos lecteurs, indépendamment leur origine.
En effet, dans le cadre d’un projet d’internalisation plus général, c’est-à-dire, si vous ne ciblez pas un pays en particulier mais que vous souhaitez tout simplement vendre au-delà du marché francophone, une traduction en anglais neutre peut être une bonne solution temporaire, surtout au niveau financier.

Remarque : pensez à opter pour une traduction multilingue pour optimiser vos résultats. En effet, si vous communiquez avec vos cibles dans leur langue maternelle, vous améliorerez considérablement vos taux de conversion à l’étranger et vous obtiendrez un excellent retour sur investissement.

 

7 solutions pour traduire votre site web - Milega

Vous ne savez pas quelle solution choisir pour votre projet de traduction de site web ? Découvrez nos conseils en cliquant sur l’infographie ci-contre.

Milega dispose d’un réseau de traducteurs anglophones pour toutes les variantes d’anglais.

CONTACTEZ-NOUS

 

2019-05-30T15:19:21+00:0019 décembre 2018|Nos conseils|