Comme de nombreuses entreprises françaises, vous songez à proposer vos produits à l’international ? Bonne nouvelle !

L’internationalisation est généralement source d’une augmentation des ventes et du chiffre d’affaires pour les sociétés. C’est aussi un levier de compétitivité important.

Afin de développer à l’international votre activité, vous devez disposer d’un site multilingue. Mais cela ne suffit pas ! Pour affirmer votre présence sur les moteurs de recherches et maximiser vos chances de réussite, votre meilleur outil reste l’optimisation de votre référencement international (SEO international).

Optimiser le contenu traduit pour le référencement international : les points à ne pas négliger

Pour atteindre facilement vos objectifs d’acquisition, vous avez besoin de booster votre visibilité et votre notoriété. Afin d’y parvenir, vous pouvez utiliser deux leviers ultra puissants : le content marketing et le SEO.

Le contenu est nécessaire puisqu’il permet d’améliorer l’attractivité de vos offres et de vos produits auprès des consommateurs.

Le SEO, quant à lui, assure votre visibilité et votre positionnement sur les moteurs de recherche.
Vous souhaitez booster votre acquisition client et le trafic sur votre site internet ? Découvrez nos conseils pour réussir votre stratégie de référencement international.

Sélectionner son hébergement et son domaine

Pour réussir sa stratégie SEO à l’international, nous vous conseillons de commencer sur de bonnes bases.

Dans un premier temps, vous devez penser aux aspects techniques, notamment au nom de domaine de votre futur site, ainsi qu’à son hébergement. Il est essentiel d’héberger votre site sur un serveur situé dans vos pays cibles. Ainsi, votre site disposera d’une IP locale, ce qui est bien mieux pour le référencement naturel.

Si vous souhaitez développer votre activité à l’international dans de nombreux pays, choisissez avec soin le Top Level Domaine. Ce dernier est aussi très important pour les entreprises qui ne proposent pas les mêmes offres dans les pays ciblés.

Néanmoins, il est important de noter qu’un site en TLD ne peut pas bénéficier de l’autorité des autres versions de votre site.

Vous ne voulez pas acquérir plusieurs domaines ? Créez des versions en sous-domaines. Cela vous permet de gérer votre site de façon autonome. Pour créer différentes versions multilingues d’un même site, vous pouvez utiliser un répertoire successif ou un répertoire qui associe langue et pays.

Exemple : pour un site belge proposé en français et en flamand, optez pour un répertoire successif et positionnez le pays cible avant la langue.

Il est aussi possible d’utiliser un seul répertoire. Dans ce cas, vous devrez vous servir des normes ISO de codification des pays et des langues.
Lorsque vous gérez votre site web en sous-répertoire ou en sous-domaine, faites appel à un CDN ou Content Delivery Network. Grâce à ce système, votre site peut être hébergé sur de nombreux serveurs, situés dans différents endroits du monde.

Définir votre ciblage international

Vous devez vous assurer que la structure d’URL que vous allez adopter soit cohérente avec votre stratégie d’implantation. Il est donc important de définir votre ciblage. Pour cela, vous disposez de plusieurs options :

Le ciblage géographique

Le country targeting est pertinent si vous ciblez un territoire spécifique. Associé avec le Top Level Domaine, il vous permet de rester totalement indépendant du domaine de vos autres marchés locaux.

Grâce au country targeting, les requêtes locales sont bien prises en compte. Recommandé pour une stratégie SEO sur le long terme, il assure une communication ultra ciblée. Grâce à l’adresse IP locale, vous renforcez également l’EAT Google (le système de ranking de Google).

Le ciblage géographique présente néanmoins quelques inconvénients. Il requiert une infrastructure importante. Les frais de maintenance et d’hébergement relatifs au nombre de sites sont aussi coûteux.

Par ailleurs, chaque nouveau site ne profite pas de l’autorité de votre site principal. Cela implique de mettre en place une stratégie de netlinking par pays.

Le ciblage linguistique

Le Language targeting est recommandé lorsque vous proposez le même catalogue sur l’ensemble de vos marchés.

Il s’adresse principalement aux entreprises qui souhaitent cibler des langues différentes, mais dans un même pays. Avec ce type de ciblage, vous pouvez développer un UX personnalisé.

Le language targeting est plus efficace en termes de référencement naturel. Cependant, son intégration nécessite des compétences techniques assez développées.

Implanter des balises hreflang

Les balises hreflang sont incontournables dans le cadre de l’optimisation de contenus traduits pour le référencement international. Situées au sein de la balise de la page, elles permettent d’indiquer à Google les variantes linguistiques et la zone géographique du site. Lorsque ce dernier s’affiche dans les résultats de recherche, le lecteur sera dirigé automatiquement vers la page traduite dans sa langue et adaptée à sa zone géographique.

Utilisées correctement, les balises hreflang limitent le taux de rebond. Elles sont aussi importantes pour avoir un contenu unique et de qualité. Il s’agit donc d’un vrai plus pour votre stratégie SEO multilingue.

Choisir les mots clés adaptés pour chaque pays cible

Afin d’optimiser votre site multilingue, il est nécessaire de mener un audit sémantique. Cette étape consiste à rechercher les mots-clés les plus utilisés dans chaque pays cible.

Elle vous permet de dénicher facilement des requêtes à fort potentiel en examinant plusieurs critères comme :

  • La pression concurrentielle ;
  • Le volume de recherche ;
  • La saisonnalité.

Nous vous recommandons de dresser une liste des mots-clés par zone géographique ou par langue. Pour sélectionner les bons mots-clés, il est nécessaire de prendre en compte les habitudes des internautes dans les pays cibles.

Sachez que Google n’est pas utilisé partout dans le monde. À titre d’exemple, Naver est le moteur de recherche utilisé en Corée. En Chine, Baidu est le plus populaire. Le plus important est d’orienter la recherche de mots-clés selon le moteur utilisé par la population locale.

Enfin, analysez la stratégie de contenu des sites concurrents pour trouver les mots-clés sur lesquels ils se positionnent. Classez les données recueillies dans un tableau pour identifier la quantité de trafic SEO que vous pouvez récupérer sur chaque keyword.

Vous obtenez aussi les mots clés à prioriser lors de l’optimisation des contenus traduits pour le référencement international.

Faire du netlinking local

Le netlinkng consiste à accumuler les liens externes pointant vers votre site dans le but de renforcer votre notoriété.

Dans le cadre du référencement de votre site à l’international, il est important d’adopter une stratégie similaire, mais légèrement différente. Afin que votre netlinkng soit plus efficace, utilisez des backlinks en provenance de sites locaux pour chaque contenu traduit de votre site.

Pour obtenir ces backlinks, nous vous conseillons de réaliser du « guest blogging » sur des sites réputés dans les pays cibles. Vous pouvez aussi solliciter une collaboration avec des influenceurs locaux.

Ajouter un module pour changer de langue

Si vous optimisez correctement votre contenu multilingue, les internautes seront automatiquement dirigés vers la version linguistique du site qui correspond à leur pays.

Néanmoins, l’ajout d’un module peut s’avérer utile dans certaines situations. Par exemple, un.e internaute qui vit au Canada peut parler anglais ou français. Grâce à ce type de module, vous pouvez lui offrir la possibilité de choisir la langue qu’il ou elle préfère !

Construire un calendrier éditorial qui s’adapte au marché ciblé

Lorsque vous pénétrez de nouveaux marchés à l’international, vous devez segmenter vos stratégies de contenus en fonction des attentes de vos audiences. Ainsi, il est essentiel de créer des plannings éditoriaux qui correspondent à chaque stratégie.

Pour renforcer la visibilité de vos contenus pendant les temps forts commerciaux, vous devez comprendre les marronniers des pays que vous visez. Afin de produire votre contenu au meilleur moment, nous vous conseillons de suivre une roadmap constituée de différents sprints :

  • Elaboration de la stratégie ;
  • Préparation des briefs ;
  • Production ;
  • Validation ;
  • Publication.

Référencement international : quels sont ses avantages ?

Le référencement international constitue un bon moyen d’affirmer votre présence sur les moteurs de recherche. Il vous donne la possibilité d’obtenir de meilleurs classements dans les résultats de recherche généraux.

Bien évidemment, le SEO international reprend les principes de la stratégie de référencement classique. Ainsi, il comprend :

  • L’élaboration de la stratégie de contenus ;
  • Le choix des mots-clés ;
  • L’analyse de la concurrence ;
  • L’intégration d’une stratégie netlinking ;
  • Etc.

En internationalisant votre société, vous pouvez :

  • Multiplier vos perspectives de développement ;
  • Développer de nouvelles opportunités de business dans de nombreux pays ;
  • Accroître votre notoriété auprès de vos clients.

Si vous bénéficiez d’un bon positionnement sur les SERP étrangères, vous augmenterez votre trafic qualifié et gagnerez des parts de marché.

Optimiser le contenu traduit : quelles ressources solliciter ?

Chaque entreprise possède son propre projet à l’international. Pour atteindre vos objectifs, vous devez avoir les ressources nécessaires.

Avant de démarrer votre projet, il est conseillé de répondre aux questions suivantes :

  • Est-ce que vous disposez des bons outils ?
  • Avez-vous les compétences requises ? Si non, savez-vous à qui faire appel ?
  • Quel est votre budget ?
  • Quels sont les pays que vous allez cibler ?
  • À qui confier l’optimisation des contenus ?

Certaines entreprises peuvent tout gérer en interne. D’autres décideront d’acquérir des outils ou d’engager à des experts SEO.

Il est aussi possible de solliciter des prestataires externes et de faire appel à une agence de traduction.

Les agences de traduction vous offrent la possibilité de collaborer avec des traducteurs natifs et expérimentés. Ces derniers sont en mesure de traduire vos pages web vers vos langues cibles.

Les agences de traduction disposent également de collaborateurs experts en SEO. Ils sont en capacité de s’occuper de l’optimisation de vos contenus traduits pour le référencement international.

La solution la plus simple pour optimiser vos contenus traduits est généralement de faire appel à une agence de traduction SEO !