Le tourisme est un secteur moteur de l’économie dans de nombreux pays. Cependant, un obstacle peut venir tout gâcher : la barrière de la langue. Pour développer leur activité, les professionnels disposent d’un outil puissant : la traduction. Une bonne traduction attire davantage de touristes et vous différencie de la concurrence.

Cependant, pour bénéficier des bienfaits d’une traduction et offrir une expérience de navigation optimale à vos visiteurs, il est essentiel de lui accorder toute l’importance qu’elle mérite.

La traduction dans le domaine du tourisme est extrêmement exigeante. Elle requiert les mêmes niveaux de spécialisation que les traductions techniques. Le vocabulaire, le style et le ton sont essentiels. Ils permettent de transmettre le contenu dans sa totalité, mais aussi l’émotion du voyage.

Pour obtenir ce résultat, une seule solution : faire appel à une agence de traduction ou à un traducteur professionnel.

Comment faire pour qu’une traduction touristique augmente votre chiffre d’affaires, tout en améliorant considérablement l’expérience de vos voyageurs ?


 

Un site internet multilingue : quelles langues choisir ?

Dorénavant, un voyageur va naturellement effectuer ses recherches sur Internet pour trouver les services qu’il recherche. Et pour ce faire, il est très probable qu’il se dirige vers des sites dans sa langue. Il est donc très important de faire traduire un site de tourisme dans plusieurs langues.

En effet, un touriste qui parle uniquement espagnol ne s’aventurera pas sur un site en anglais pour réserver une nuit d’hôtel ou un séjour touristique. Les informations recherchées sont trop importantes pour être prises à la légère et personne ne veut de mauvaises surprises en vacances !

Pour inciter les touristes à rester sur votre site de tourisme, il est donc nécessaire de leur proposer des renseignements dans leur langue, au moyen d’une traduction de site multilingue.

L’anglais, en tant que langue universelle, est la première langue à considérer. Par ailleurs, les touristes américains représentent une forte part du marché.

En Europe, les voyageurs allemands, français et espagnols sont légion. Faire traduire un site en allemand et en espagnol est donc primordial.

Pour finir, la Chine et le Japon représentent les nouveaux foyers de touristes. Prendre en considération ces voyageurs peut se révéler un véritable atout pour votre activité.

 


 

Traduire les textes les plus pertinents

Dans le secteur du tourisme, certains textes doivent être parfaitement traduits. La carte des services d’un hôtel, les brochures et les panneaux d’information, les menus d’un restaurant, mais aussi les documents sensibles (contrats ou les feuilles de réclamation), sans oublier les consignes d’évacuation doivent être traduits de façon irréprochable.

Bien sûr, les sites internet, les e-mails d’informations et de réservation sont également des supports qui doivent bénéficier d’une traduction attentive.

Enfin, les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans la promotion de vos services. N’hésitez pas à publier sur chaque réseau en plusieurs langues. Pensez à faire traduire les contenus de vos réseaux sociaux à l’aide d’un procédé de localisation, pour les adapter à chaque marché et éviter les malentendus.

 


Le profil du meilleur traducteur pour un site touristique

De nombreuses traductions de mauvaise qualité trouvées sur Internet proviennent du monde du tourisme ou de l’hôtellerie. On peut ainsi couramment voir de graves erreurs de traduction sur le menu d’un restaurant ou autres documents touristiques.

Parfois cocasses, ces erreurs peuvent aussi faire fuir bon nombre de clients. Alors, comment de telles erreurs peuvent-elles arriver ? Simplement parce que nombre de professionnels utilisent un traducteur automatique gratuit ! Pourtant, les textes du secteur touristique doivent être traduits par des professionnels pour offrir une information juste, claire et pertinente.

 

 

Le parfait traducteur touristique doit avoir profondément intégré la culture et les coutumes de la langue cible. Il doit également disposer d’une excellente connaissance du lieu ou de la région qu’il valorise, ainsi que de son histoire et de ses particularités culturelles. De préférence, un traducteur touristique sera un traducteur natif, dont la langue cible est la langue maternelle. Il pourra ainsi transmettre les nuances de chaque message.

En effet, au-delà d’une simple traduction, la tâche d’un traducteur consiste à respecter les différences culturelles, à maîtriser la sémiotique, à tenir compte de la réalité économique du pays cible, de l’iconographie et à contourner les limites syntaxiques du texte source pour en préserver l’authenticité.

Quel que soit le type de support touristique à traduire, c’est avant tout au touriste que le traducteur va s’adresser. Il doit appréhender sa compréhension culturelle et sa sensibilité du monde. Malgré la mondialisation, les documents touristiques sont encore très attachés aux particularités de la culture cible. En effet, une traduction ne sera pas la même selon que votre document s’adresse à un touriste australien ou coréen.

 


Pourquoi faire traduire un site de tourisme en traduction SEO ?

De nos jours, la majorité des réservations de vols, d’hôtels et d’activités de loisir se font en ligne. D’après une étude faite par TrainingAid, 80 % des consommateurs prennent leurs décisions d’achat en fonction des informations qu’ils trouvent sur Internet.

Partant de ce postulat, faire appel à des traducteurs professionnels natifs pour la traduction d’un site touristique devient une évidence. Un site de réservation de voyage entaché d’erreurs de traduction suscitera la méfiance de vos clients potentiels. Il est alors probable qu’ils se tournent vers un site concurrent qui proposera les mêmes informations, mais écrites dans leur langue maternelle, sans erreurs, ni fautes.

L’essor du E-commerce dans le secteur touristique oblige les entreprises à redoubler d’efforts en ce qui concerne leur stratégie digitale. L’objectif ultime ? Améliorer le positionnement SEO du site web et atteindre le plus grand nombre de clients possibles.

Une optimisation SEO développée dans la langue source peut être bénéfique aux traductions SEO. Cependant, la stratégie SEO de la langue source ne sera pas suffisante pour optimiser le SEO de la langue cible. En effet, les keywords (mots-clés) et les expressions recherchées par les internautes de différentes nationalités sont généralement très différents.

 

Pour en savoir plus sur la traduction SEO, consultez notre article : Traduction et SEO !