Vous vous apprêtez à faire traduire votre site internet, mais vous n’avez pas encore choisi votre prestataire ?

Choisir un traducteur ou une agence de traduction n’est pas si simple. En effet, de nombreux paramètres doivent être pris en compte. Qualité de la traduction, délai de rendu, capacité de l’entreprise à s’adapter à votre secteur d’activité… toutes ces données sont primordiales, mais il existe une autre donnée qui est souvent la plus décisive : le prix de la traduction.

Comme pour de nombreux produits et services, le prix est un facteur déterminant. La plupart du temps, nous sommes enclins à choisir le prix le plus bas. Pourtant, en traduction comme au quotidien, un prix bas est généralement synonyme de qualité moindre.

Alors, pourquoi ne pas forcément privilégier une traduction pas chère ? Quels sont les risques et les inconvénients ? Milega e-translation-agency vous explique pourquoi il est le plus souvent préférable de faire appel à un prestataire qui pratique des prix moyens plutôt qu’à un traducteur low cost.

Une traduction approximative et/ou incomplète

Tout comme dans le commerce, un prix bas est généralement synonyme de mauvaise qualité, une traduction pas chère est souvent synonyme de mauvaise traduction. C’est encore plus vrai lorsque vous souhaitez faire effectuer une traduction technique.
À l’inverse d’une agence de traduction professionnelle qui n’emploie que des traducteurs professionnels et natifs de la langue cible, un traducteur indépendant pas cher ne sera pas forcément un traducteur natif et encore moins un traducteur professionnel.
Votre site en langue étrangère pourrait donc être mal traduit, ce qui aurait des conséquences dramatiques sur votre activité.

En savoir plus sur les conséquences d’une mauvaise traduction.

Par ailleurs, les agences de traduction et les traducteurs spécialisés qui proposent des prix bas se contentent le plus souvent de traduire littéralement vos contenus web. Or, pour qu’une activité en ligne soit pérenne et rentable, il est essentiel de travailler également le SEO.
Lorsque vous choisissez un service de traduction pas cher, vous pouvez être quasiment certain·e que vos textes ne seront pas optimisés pour le SEO.

En savoir plus : la traduction SEO pour votre site multilingue.

La plupart des agences de traduction professionnelles ne facturent chaque mot qu’une seule fois parce qu’elles utilisent des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO)

Le prix au mot n’est pas toujours une bonne indication

Avant de choisir un service de traduction, il faut vous assurer des services qu’il y a derrière le prix au mot.

En effet, la plupart des agences de traduction professionnelles ne facturent chaque mot qu’une seule fois. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles utilisent des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO). Ainsi, chaque mot n’est facturé qu’une seule fois, il n’est pas comptabilisé à chaque fois qu’il se répète.
Le prix au mot n’est dès lors plus un indicateur fiable. En effet, si vous êtes à la recherche d’une traduction pas chère, vous devriez d’abord vous concentrer sur le fait que l’agence de traduction dispose ou non de la traduction assistée par ordinateur.

Exemple :

Vous souhaitez faire traduire un texte de 10 000 mots.

Un traducteur freelance (A) propose un tarif de 0,07 €/mot, mais il ne dispose pas de la traduction assistée par ordinateur. Il vous facturera donc 10 000 mots x 0,07 €, soit 700 €.

Une agence de traduction vous propose un tarif de 0,11 €/mot et elle dispose de la traduction assistée par ordinateur. Elle ne facturera donc aucune répétition de mot.

Or, dans un texte, de nombreux mots reviennent sans cesse. Un texte peut être composé jusqu’à 30-40 % de mots répétés. Ainsi, 0,11 € – 40 % = 0,066 €. Votre texte de 10 000 mots sera alors traduit pour 660 € et vous profiterez des services et de la qualité de traduction d’une véritable agence.
Par ailleurs, lorsque vous coopérez avec une agence de traduction sur le long terme, vous pouvez bénéficier de vos travaux de traduction antérieurs (la mémoire de traduction). Au final, vous paierez beaucoup moins cher qu’en faisant appel à un traducteur pas cher.

En savoir plus sur la traduction assistée par ordinateur et sur la baisse des coûts de traduction qu’elle génère.

Aucun service après-vente et pas de suivi

La plupart des agences de traduction incluent un service de révision dans leurs tarifs. Ce service après-vente comprend le plus souvent une réécriture en cas de besoin, mais aussi un suivi et parfois, une actualisation des contenus textuels.

Ainsi, après que votre site internet ait été traduit, vous pourrez toujours demander à votre agence de traduction de revoir les textes et de les optimiser.
En revanche, les services de traduction pas chère n’incluent généralement pas ce type de suivi. Ainsi, si après la traduction de votre site, vous n’êtes pas satisfait·e du résultat, vous ne pourrez pas demander au prestataire de revenir sur vos textes.

En conclusion, comme pour toute prestation, pour faire le bon choix, il est préférable de se méfier des prix trop alléchants. Privilégier un service de qualité dès le début, c’est s’épargner de devoir tout recommencer à cause d’une traduction médiocre. Faire appel à des professionnels aguerris, c’est aussi un gain de temps immense, puisque vous êtes assuré·e d’être satisafait·e du résultat.