Pays du Maghreb, de la péninsule arabique, du Machrek, Égypte… tous ces États ont une chose en commun : la langue arabe. Traduire votre site de e-commerce dans cette langue vous offre un large champ d’action pour conquérir de nouveaux clients. Un atout pour votre entreprise, à condition de développer une stratégie solide et de vous faire accompagner par des experts.

La longue et riche histoire de la langue arabe

Le berceau de la langue arabe se situe sur la péninsule arabique. Elle appartient à la famille afro-asiatique, aussi appelée chamito-sémitique et au groupe sémitique.

L’évolution de la langue arabe

On retrouve des inscriptions dans la pierre au IVe siècle par des tribus nomades du désert d’Arabie. Au VIIe siècle, la langue connaît une grande période d’expansion. Cela est rendu possible par :

  • la naissance de l’Islam dans ce même désert et le fait que le Coran soit écrit en arabe ;
  • les guerres de conquête fulgurantes et victorieuses menées par les Arabes.

L’âge d’or de la langue arabe se poursuit jusqu’au XIIIe siècle puisqu’il accompagne le rayonnement politique, économique, culturel et religieux de la civilisation arabo-musulmane.

Une grammaire plus aboutie se met en place et la langue se standardise puis se fixe une fois pour toutes au Xe siècle en s’appuyant sur le Coran.

L’écriture arabe

L’écriture caractéristique de l’arabe provient des alphabets nabatéens et syriaques, eux-mêmes issus de l’alphabet araméen, mutation du phénicien. La première apparition date du VIe siècle, dans la région d’Alep.

Il s’agit d’un adjab, c’est-à-dire qui ne note que les sons consonantiques. On y ajoute des points diacritiques pour éviter les confusions ou pour aider les débutants à la prononciation. Il s’écrit de droite à gauche.

L’alphabet comporte 28 lettres composées à partir de 15 caractères. Il existe plusieurs styles, mais le naskhî est le plus courant.

Les différentes formes de la langue arabe concernent 290 millions de locuteurs dans le monde, ce qui classe l’arabe à la quatrième place après l’anglais.

La diglossie entre l’arabe littéraire et l’arabe dialectal

Au fur et à mesure de la propagation de la civilisation arabo-musulmane et de l’incorporation de la langue arabe, des variantes orales se sont développées. Ainsi, un arabe dialectal propre à chaque région, appelé aussi arabe vernaculaire se double de l’arabe littéraire, ou classique créant une situation de diglossie.

Nous avons vu que l’arabe classique est celui qui a été normalisé sur la base du texte coranique. Par conséquent, l’arabe vernaculaire qui s’est formé à partir des différents parlers locaux apparaît comme inférieur au premier, et peu souvent retranscrit à l’écrit. Toutes les formes existantes ne sont majoritairement pas intercompréhensibles. Elles concernent 290 millions de locuteurs dans le monde, ce qui classe l’arabe à la quatrième place après l’anglais.

L’arabe dialectal se divise en deux groupes :

Occidental :

  • Maghreb ;
  • Espagne ;
  • Malte.

Oriental :

  • États de la péninsule arabique ;
  • États du Machrek ;
  • Égypte ;
  • Djibouti ;
  • Soudan ;
  • Tchad.

Il existe également des parlers provenant d’autres communautés comme en Turquie, en Afghanistan, etc., mais aussi des variétés différentes selon les régions ou les villes d’un même pays.

Dans l’ensemble des États ayant l’arabe comme langue officielle, soit 25, l’arabe classique est enseigné en tant que langue seconde à l’école. Plus prestigieux, il représente la culture et le savoir.

Pays ayant l’arabe comme langue officielle

Vert : arabe seule langue officielle / Bleu : arabe parlé par une majorité et première langue officielle du pays / Bleu céleste : arabe parlé par une minorité ou pour des raisons culturelles

(source : Wikipédia)

Ajoutons enfin ce qu’on pourrait appeler une troisième langue : l’arabe simplifié principalement utilisé par les médias et sur internet. Celle-ci crée des passerelles entre la langue parlée et la langue écrite.

L’essor du marché du e-commerce arabe

Malgré la place importante de l’arabe sur le plan international, la langue est sous-représentée sur internet. Elle constitue seulement 1,1% des contenus en ligne.

Cependant, il faut souligner que le nombre d’utilisateurs d’internet augmente dans les pays arabes. En effet, il est passé de 2,5 millions en 2000 à 184 millions en 2019. Aujourd’hui, près de 70% de la population a accès à internet.

Utilisateur d’internet (% de la population) dans le monde arabe

(source : banquemondiale.org)

Notons toutefois que de grandes disparités existent en fonction des pays. Par exemple, les habitants des Émirats arabes unis ont 100% accès à internet contrairement à ceux du Yémen qui sont loin d’être sur le même pied d’égalité avec un taux de 26%.

L’hétérogénéité demeure aussi au niveau économique. Certaines populations possèdent un pouvoir d’achat plus élevé que d’autres. C’est le cas des consommateurs des Émirats arabes unis qui ont en outre un intérêt particulier pour le secteur du luxe.

Quel que soit le marché visé, il vous faudra ainsi adapter vos prix, le design de votre site, sa localisation, les termes employés, positionner vos mots-clés, etc.

Traduire votre site de e-commerce en arabe ouvre donc à de nombreuses possibilités puisque :

  • vous bénéficiez de l’attrait croissant des locuteurs arabes pour l’univers du numérique ;
  • vous profitez du fait que la langue classique est comprise dans tous les pays ;
  • encore peu d’entreprises françaises sont présentes, ce qui vous permet de vous démarquer.

Néanmoins, vous devez tout de même effectuer une étude de marché solide pour savoir où se situe votre cible parmi les nombreux et différents consommateurs des pays de langue arabe.

Le choix d’un traducteur expert pour le texte de votre site

C’est pour ces raisons que le choix de votre service de traduction ne doit pas être laissé au hasard.

Un traducteur expérimenté connaît les spécificités de l’arabe et sait transposer votre identité et vos valeurs dans la langue cible, sans incohérence. L’investissement en vaut la peine, car rien ne vous desservira plus qu’un plug-in automatique – ou un traducteur humain – qui transcrit mot à mot et crée des incompréhensions ou des approximations.

Votre développement dépend en effet beaucoup de l’image que vous renverrez à travers votre site. Les clients vous feront confiance dans la mesure où vous leur montrez que vous travaillez sérieusement et que vous vous intéressez aux besoins et aux préoccupations de votre cible.

L’émergence de la vente en ligne dans les pays arabes est une occasion pour vous de prospérer à l’international, à condition d’être bien accompagné. Par conséquent, confier la traduction de votre site e-commerce à l’équipe Milega vous assure un résultat à la hauteur de vos attentes et de celles de vos futurs clients.

Que votre site soit développé sur mesure, ou à partir d’un CMS comme WordPress ou Prestashop, nous nous occupons de la traduction des textes, mais aussi de l’optimisation SEO. Nous réalisons également des audits des traductions de vos concurrents pour vous aider à vous différencier. Contactez-nous pour que nous discutions de votre projet !